Les suites de la gastroscopie

toute la soirée, j’aurais un peu mal au ventre, des nausées et bouffées de chaleur. obligée de prendr eun anti douleur pour la nuit. 

au réveil encore un léger mal de ventre mais qui reviendra en force après avoir déjeuner. surement les endroits biospiés qui me font mal.

à 7h30 , coup de fil de la clinique, pour savoir si je vais bien et si la nuit s’est bien passé. ca c’est sympa et ca montre leur sérieux. je dis que j’ai encore un peu mal mais que ca va.

 

le petit déjeuner ne passe pas. j’ai mal au ventre et la tête tourne encore un peu. je n’insiste aps et retourne m’allonger un peu. le repas de midi ne passe pas mieux et me redéclenche des douleurs au ventre. j’essaye de joindre la chirurgie amboulatoire, qui m’avait dit d(appeler au moindre problème.

enfin, vers 13h, j’arrive à les joindre. on me dit que mon mal de ventre n’est pas normakl et me donne le nuémro du docteur qui a fait la gastroscopie la veille.

j’arrive a joindre la secrétaire vers 13h45. elle reprend mon dossier (j’entends alors que le polype a été enlevé) et me dit qu’elle va laisser le message au docteur et me tient au courant

je couche anaé et me couche aussi. j’ai pris un paracétamol codéiné pour la douleur et m’allonge. je m’endors comme une masse. 15h45, réveillée en sursaut par le téléphone. la secrétaire m’appelle pour me dire que le doc a préparé une ordonnance pour moi, qu’elle va la faxer à ma pharmacie, il lui faut juste leur numéro. je donne les coordonnées de ma pharmacie et le fax part. ouf! j’attends que les enfants rentrent de l’école et direction la pharmacie. l’ordonnance m’attend sagement avec les médicaments. tout est prêt! tout le monde est sacrément efficace, ca fait du bien et ca rassure!

a peine rentrée je prends les anti douleur rpescrit. et miracle, au bout de 10 min, la douleur s’estompe. j’ai un traitement de fond pour 15 jours et 7 jours d’anti douleur, à prendre a chaque repas + en cas de douleur si besoin.

 

mercredi matin. la nuit s’est plutot bien passé. j’ai dormi là encore comme une masse, j’ai même faili rater le réveil pour l’école. je prends ma vitamine D et les médicaments prescrits la veille. je tente le eptite déjeuner. ca passe! pas de douleurs. je revis. et enfin, mon estomaxc ne gargouille plus :)

 

alors oui tout va mieux…mais cela m’inquiète un peu…car il m’a fallu presque 12 jours pour récupérer complètement de l’ansthésie (suis encore fatiguée) et juste une ablation de polype et deux biospies auront suffit a me donner mal au ventre…alors une ablation des 2/3 de l’estomac…ca promet! bon, ok, la j’aurais de suite le traitement pour mais bon…mais la réactivité des médecins est rassurante. 

 

sinon mon dossier d’entente préalable pour la sécu est parti hier. il faudra ensuite attendre 15 jours a compter de la réception du courrier pour savoir si c’est ok ou non. si pas de réponse sous 15 jours, c’est que c’est bon. croisons les doigts!

Gastroscopie et biopsie

il est 12h30. le rdv pour la gastroscopie est prévu à 13h. je décide d’aller m’enregistrer car avec un peu de chance, s’ils ont de l’avance, je pourrais passer plus tôt. on se rend donc au service de chirurgie ambulatoire. la secrétaire est là encore, super souriante, elle explique tout très bien. me fais vérifier mes papiers d’admission et nous oriente vers la salle d’attente ou une infirmière va venir nous chercher.  à peine le temps de passer aux toilettes et elle arrive! elle nous installe dans un bureau le temps de faire la relève et reprend mon dossier. elle me répète bien les instructuitons (être à jeun depuis la veille, ne pas conduite, ne pas rester seule), me met un joli bracelet d’identification puis nous emmenèen aux vestiaires. je dois mettre une tenue ultra sexy: blouse bleue qui laisse les fesses à l’air, culotte post accouchement, charlotte et surchaussures (sans chaussures). mais j’ai droit au peignoir pour cacher mon élégant popotin aux yeux des autres patients (quel bonheur pur eux). a peine le temps de me changer que le brancardier vient me chercher. service plus rapide qu’au mcdrive! ma soeur part alors en salle d’attente spéciale accompagnant (avec fauteuils qui s’allongent, télé) et moi je pars avec un nouveau pilote, qui slalom dans les couloirs. direction le bloc. je commence à stresser. il est 13h.

 

arrivée à destination, une infirmière vient se présenter et m’explique qu’elle va me poser le cathéter car il y a encore un monsieur avant moi. 

elle pique dans la main (aie) mais ressoirt, remet…sans succès. la veine est trop fine et risque de claquer. je lui dis que mes veines sont meilleures au creux du coude droit (ca fait un peu drogué…non?) elle me met un énorme pansement sur la main (je sens le sang couler beurk) et met finalement le catheter du 1er coup dans le creux du coude. il est 13h20.

une autrre infirmière vient me demande si ca va. puis l’anesthésiste arrive. il m’explique comment ca va se passer. (vous serez endormie juste 10 min) et que ca va être bientot mon tour.

 

13h40 on m’emmène enfin au bloc. instant de panique? j’ai peur et commence à me dire que c’est une mauvaise idée. je suis à la limite de partir en courant. mais le médecin arrive et me rassure. il m’explique qu’il connait sonnay car il est vient de la drôme du coté d’hauterives. le monde est petit. en fait, il détourne mon attention, le temps qu’on me branche et m’installe. oxygène dans le nez (j’aime pas ça), l’appareil de sat  en oxygène au bout du doigt (je crois que c’est ça). on me fait mettre sur le coté, un oreiller et une protection dessus. un truc en plastique dans la bouche pour que je garde la bouche ouverte. une dame me dit je vous endors et…plus rien. je sens une chaleur se répandre jusque dans ma gorge et c’est le trou noir.

 

« madame, vous êtes en salle de réveil, tout s’est bien passé ». je me demande où je suis, ce qui se passe. heureusement que cette voix, je l’entends très vite, sinon j’aurais paniqué. j’entends une voix dire qu’il est 14h. je suis donc restée endormie un peu plus longtemps que prévu. mes yeux se referment. j’essaye de bouger mes jambes. impossible. j’ai mal à la gorge et au ventre. j’ai la nausée, la tête qui tourne. j’entends que ça bouge autour de moi. bribes de conversation. j’entends le médecin qui me parle « tout s’est bien passé madame. votre claper est ouvert ce qui peut expliquer votre brûlures d’estomac. et vous aviez un polype mais rien de grave »

 je suis à coté du « poste d’observation » des infirmières. je les aperçois dans le brouillard. elles ont mis du Louane en fond sonore. ça me fait penser à evan « c’est ma chanteuse préférée ». je me rendors je crois. quand j’émerge de nouveau, mes jambes répondent enfin, un peu. j’essaye de me mettre sur le dos. ça tourne. un appareil prend ma tension toutes les 4 minutes. ca remonte doucement: 9, puis 10 puis 11 et enfin 12. une infirmière vient me demander si je me sens capable de marcher pour aller en salle de « collation ». j’essaye de m’asseoir, ça tourne de plus belle, ma tension monte à 15. du coup, elle note sur mon dossier que’elle me garde encore. elle commande ma collation et m’explique qu’elle me garde encore un peu mais que je repartirais en brancard et ne me lèverait qu’après avoir manger. elle me laisse malgré tout en position assise tout en me gardant à l’oeil. 

 

finalement à 14h45 on m’emmène dans une autre salle (j’aurais du sortir de salle de réveil 30 minutes plus tôt mais réveil difficile). on me rassoit doucement et m’amène de quoi manger et boire. ca tourne encore (j’ai l’impression de loucher dis je à l’infirmière lol). enfin avec l’estomac presque plein (un muffin, un cacao, un jus de pomme) ca va mieux. une infirmière vient me chercher. elle me donne la feuille de sortie du médecin et le code du vestiaire pour que je me change et puisse rentrer chez moi (dès fois que j’aurais eu envie de repartir en blouse bleue, les fesses à l’air)

je me change, vais chercher ma soeur en salle d’attente et enfin on repart. arrivées au parking, violente nausée. j’ai cru me vider dans le sas ou l’on paye…no comment…dans le cirage sur le retour, nausées qui vont et viennent, fenêtre ouverte. 

Mon espace bien être |
Aquayogazen |
L'Univers des possibles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Objectif15
| Meditations29
| Anandalife